Vive 2013, l’année des réalisations Smart Cities !

2012, année présidentielle, s’est achevée. Avant d’ouvrir une nouvelle page, rappelons-nous quelques bons souvenirs qui ont animé cette année 2012.

Que retiendrez-vous de 2012 ?

Christian ESTROSI et Robert Vassoyan(Source : www.nice.fr)

Christian ESTROSI et Robert Vassoyan
(Source : http://www.nice.fr)

Bien sûr, vous retiendrez les présidentielles, vous vous souviendrez du programme des Investissments d’Avenir, d’Ecocités et peut-être même d’un projet de réforme des collectivités locales où l’on parlait d’élu territorial…

Je me souviens de quelques autres éléments majeurs qui ont marqué notre année Cisco en France :

  •  La signature d’une convention de partenariat avec Christian Estrosi pour le compte de Nice Cote d’Azur, la première « Métropole », à l’occasion d’Innovative City Convention. Elle entérine une collaboration diversifiée basée sur IP comme une ressource fondatrice et partagée. La vision « Internet of Everything » semble se dessiner ici.
  • L’aventure autour du smart working et des télécentres, aux côtés du Cluster Green & Connected Cities, d’IT 77 et d’un nouvel écosystème, avec la Caisse des Dépôts et des partenaires comme Regus, Orange et Nexity. Merci à la ville d’Amsterdam et aux experts locaux d’avoir partagé leurs expériences, et tout particulièrement à Ger Baron et aux pionniers néerlandais de Spaces. Vous avez été près de 150 personnes à nous accompagner en visite d’études en 2012.
  • Le lancement d’une action de formation Cisco Networking Academy avec le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais et l’Afpa. Former les ressources aux numériques, offrir une vraie chance d’emploi et faciliter le développement des entreprises régionales est un beau projet. L’Afpa a relevé le challenge et se déclare prête à développer des démarches similaires sur d’autres régions.
  • De nombreux évènements et groupes de traval où j’ai eu plaisir à découvrir les problématiques des territoires et la richesse de l’écosystème qui se met en place. Idate Digiworld Summit, Territoires Durables d’Acteurs Publics, Les Interconnectés, le groupe de Réflexions Grand Paris, Nice Innovative City Convention
  • Le lancement par Cisco de « l’Internet of Everything », qui démontre que l’internet n’est pas seulement une ressource technique mais bien une vague de fond qui transforme nos modes de vie.
  • La proposition de Smart Solutions par Cisco, comme Remote Expert for Government Services.

L’année 2013 s’annonce passionnante !

  • Fleur Pellerin annonçait à Lille récemment sa volonté de voir se dessiner prochainement deux ou 3 Smart Villes Françaises qui deviendraient ainsi des démonstrateurs français à taille réelle.
  • L’ampleur de la vague smart cities se renforce, comme le démontrent les études de plus en plus nombreuses sur le sujet, les groupes de travail organisés par de nombreuses instances, la communication des acteurs industriels…
  • Le déploiement de télécentres professionnels va voir le jour dans nos régions et à travers le Grand Paris.
  • De vraies expérimentations débutent, dépassant la validation des possibles technologiques pour replacer l’expérience citoyenne au cœur de la démarche.
  • Les acteurs se structurent, définissant les modalités ou les normes d’interopérabilité nécessaires à la pérennité des investissements dans des périodes contraintes. Soulignons à ce titre les excellents travaux de coordination menés par la CCI de Nice sur le sujet des réseaux d’énergie.
  • Les débats attendus sur l’exposition aux ondes et la définition des modalités de déploiement du très haut débit vont rythmer une partie de 2013

La France, 1 000 fromages et 3 capitales européennes

Notre beau pays compte aussi cette année 3 capitales européennes:

Les spots éclairent nos villes ! Espérons qu’ils fonctionneront à la pleine puissance de leds optimisés par energywise.

Espérons surtout que nous saurons tirer parti de cette position pour démontrer que la culture est à présent souvent numérique, dans sa forme comme dans ses moyens d’accès (la diffusion d’opéra en temps réel dans les salles de cinéma est une vraie innovation !). De même  saura-t-on démontrer que l’écologie moderne gagnerait à s’appuyer sur ces technologies de l’information (plus économes en énergie…)  pour faire tourner notre planète sur de nouveaux modèles visant au mieux-vivre et à la limitation des spasmes quotidiens de la ville engorgée.

2013 vers une smart-city orientée citoyen et usages

L’internet des objets fait sa mutation vers « l’Internet of Everything », comme l’évoque Marie Hattar sur ce post. Les objets communicants fleurissent partout, du compteur smartgrid à la fourchette connectée… Il ne s’agit pas de gadgétiser nos vies : derrière le geek se cachent aussi de véritables chantiers sur la santé alimentaire (fourchette connectée), la vigilance énergétique jusqu’à la qualité du service de maintien à domicile…

L’impact de l’Internet of Everything va changer le regard sur nos vies. Avec lui, nous pourrons préférer le mieux vivre ou le mieux vieillir, à leurs visions technocratiques de maintien-à-domicile ou d’hospitalisation-à-domicile !

Faisons le vœu qu’en 2013, la smart city dépasse le prisme unique de l’efficacité pour donner un nouveau sens à la qualité de vie ressentie par le citoyen (et non prévue pour le citoyen) !

Bonne année et merci !

Cela fait 7 mois que ce blog est lancé.

Je voulais profiter de ce début d’année pour vous remercier de votre fidélité sur ce blog. Egalement vous dire tout le plaisir ressenti lorsque je découvre au cours d’une rencontre un lecteur assidu !
J’ai eu plaisir à partager ici avec vous diverses rencontres ou initiatives entrevues sur ce domaine passionnant de la ville en re-construction numérique.

Nous continuerons avec votre aide à témoigner des réalisations qui se mettent en place pour faire de la France un Smart Pays.

Je vous souhaite une très belle smart année 2013 !

Une « Salle Publique » de TelePresence à Lille Euratechnologies

Plaque de salle TelePresence à Euratechnologies

Le 28 mars 2012, Euratechnologies et Lille Métropole inauguraient avec Tata Communications une salle publique de TelePresence à Lille.

Euratechnologies vise à faire des technologies de l’information et de la communication un véritable moteur économique pour la région Nord Pas-de-Calais.
Un signe fort consiste à avoir installé ce dispositif sur l’ancien site industriel Leblan-Lafont qui, tel un phenix, renait de ses murs pour accueillir plus de 100 entreprises technologiques et le Pôle Ubiquitaire.
Euratechnologies était déjà un espace de fertilisation entre entreprises du secteur TIC, rassemblant sur un même lieu les spécialistes internationaux du secteur (Inria, Microsoft, Cisco, Cap Gemini…) et des entreprises émergentes à fort potentiel. C’est aussi un lieu d’échanges et d’exposition pour tout ce qui a trait au numérique.

A gauche : mentoring de jeunes pousses par Hervé Cuvillier
(source : La Voix du Nord)
A droite : Pierre de Saintignon et Raouti Chehih en plein échange immersif
(source : Nord Eclair)

L’offre de services d’Euratechnologies s’élargit  à présent avec ce service mutualisé de « Salle Publique de TelePresence » mis en place par Tata Communications, ouvert aux entreprises résidentes comme à toutes les entreprises présentes régionalement.

Ce service, proposé à partir de 350 € de l’heure de communication, permet à une entreprise de rencontrer ses interlocuteurs distants soit dans leurs propres salles de TelePresence (lorsqu’ils sont équipés), soit à partir d’une des 42 autres « Salles Publiques » de Tata Communications, l’opérateur leader en matière de communication vidéo.

Au moment de l’inauguration, de jeunes pousses hébergées à Euratechnologies, bénéficiaient d’un tutorat particulier exercé par Hervé Cuvillier, dirigeant d’ADICTIZ, la société éditrice de Paf –le-Chien. Souvent à Dubaî, ce jour à Belgrade et parfois à Lille, la TelePresence lui permet de soutenir les démarches de ces créateurs d’entreprise en conservant un rythme de suivi compatible avec ses déplacements personnels.

Pierre de Saintignon, Premier Adjoint au Maire de Lille et initiateur du projet Euratechnologies, dirigé par Raouti Chehih, soulignait que cet équipement permettrait aux entreprises régionales de s’inscrire dans une dynamique de créativité, de design et d’innovation aux cotés d’acteurs de renommée mondiale comme l’Université de Stanford.

La TelePresence, une nouvelle forme d'ubiquité au service des acteurs lillois
(source : Cisco)

L’Université de Stanford était déjà présente à cette inauguration, à partir de l’une de ses salles internes de TelePresence situées sur le campus au cœur de la Silicon Valley.

Tata Communications indiquait avoir équipé plus de 100 salles de TelePresence dans près de 60 universités américaines. Cela facilite la collaboration entre les centres universitaires et les centres de recherche d’entreprises, quelles que soient leurs implantations mondiales. C’est le sens du Campus de l’Innovation qui inscrira Lille dans cette dynamique, évoquée par Pierre de Saintignon. Les centres universitaires Lillois, très représentés, ont pu apprécier l’ouverture qui leur était proposée par Euratechnologies.

Pour favoriser l’adoption de ce service, Tata Communications et Cisco ont proposé aux entreprises présentes de découvrir en réel cette expérience immersive à Euratechnologies. Les sociétés donneront accès à leurs installations pour accueillir les correspondants des acteurs lillois (42 salles publiques par Tata Communications et 269 sites Cisco dans le monde).

En complément : TelePresence@Euratechnologies

Sur le même sujet :

La Voix du Nord : La TelePresence, un outil de pointe pour communiquer avec le monde
Nord Eclair : Euratechnologies ouvre une salle de TelePresence
Invest in France : Le geant indien Tata ouvre une salle de TelePresence à Lille
Greenit.fr : Lille rejoint le réseau TelePresence de Tata Communications
Réseaux & Telecom.net : Une salle de telepresence publique installée à Lille