« La modernisation de l’action publique passera aussi par l’accélération du numérique »

Eric Debray, Rédacteur du blog Cisco Datacenter France

Eric Debray, Rédacteur du blog Cisco Datacenter France

Derrière ce titre, Eric Debray, rédacteur du blog Cisco Datacenter, se faisait l’écho des prochains comités interministériels visant à prendre en compte le numérique comme un facteur de transformation de la sphère publique. Je ne saurai que vous inciter à découvrir son article sur le blog datacenter.

Le blog animé par Eric parle plus souvent de technologies datacenter et de cloud que de transformation de l’état.
Il constitue le blog Cisco le plus lu en Europe, avec plus de 200 000 visiteurs.

Il constitue assurément une base de références pour tous ceux qui s’intéressent au cloud et aux datacenters en termes de technologies et d’offres. Les usages sont parfois également abordés, qu’il s’agisse de supporter les Espaces Numériques de Travail, la modernisation de l’Etat, le développement des Pôles de Compétitivité ou de l’e-commerce… On ne saurait pas envisager le développement des smart cities sans une tranche de nuage , véritable enabler de l’opendata et de l’agilité des services.

Mais revenons sur cet article traitant de la modernisation de l’action publique.

Le site gouvernemental cité sur cet article précise que les nouveaux investissements seront financès par des gains budgétaires sur d’autres actions. Peut-être s’agira-t-il de procéder à des arbitrages entre programmes d’actions ? Une autre lecture pourrait être de considérer que le numérique va contribuer à faire des gains d’organisation et à effacer ainsi certains postes de dépense.

Certaines réalisations montrent qu’un futur Gouverner 2.0 est possible :
Guldborgsund propose une nouvelle manière de concilier service local et réduction des frais de fonctionnement.
– La ville d’Amsterdam déploie ses propres télécentres internes pour favoriser le mieux être au travail des employés territoriaux et développer la transversalité entre les services. Les 45% de batiments économisés allègent très sensiblement les finances locales.
– les exemples sont nombreux où nous pourrions répliquer ce qui a porté ses fruits ailleurs, en tenant compte de nos spécificités.

Il n’y pas à chercher bien loin pour reconnaître chez nos voisins les mêmes questions politiques essentielles qui nous concernent, en matière de vivre ensemble, de maintien de services publiques sur les territoires ou de limitation de notre empreinte carbone.

Les 3 grands chantiers lancés dans le cadre de ces comités interministériels tireront assurément profit du cloud. Merci à Eric et à son blog Cisco Datacenter de nous guider efficacement à travers ces constellations nuageuses !

Publicités

Vive 2013, l’année des réalisations Smart Cities !

2012, année présidentielle, s’est achevée. Avant d’ouvrir une nouvelle page, rappelons-nous quelques bons souvenirs qui ont animé cette année 2012.

Que retiendrez-vous de 2012 ?

Christian ESTROSI et Robert Vassoyan(Source : www.nice.fr)

Christian ESTROSI et Robert Vassoyan
(Source : http://www.nice.fr)

Bien sûr, vous retiendrez les présidentielles, vous vous souviendrez du programme des Investissments d’Avenir, d’Ecocités et peut-être même d’un projet de réforme des collectivités locales où l’on parlait d’élu territorial…

Je me souviens de quelques autres éléments majeurs qui ont marqué notre année Cisco en France :

  •  La signature d’une convention de partenariat avec Christian Estrosi pour le compte de Nice Cote d’Azur, la première « Métropole », à l’occasion d’Innovative City Convention. Elle entérine une collaboration diversifiée basée sur IP comme une ressource fondatrice et partagée. La vision « Internet of Everything » semble se dessiner ici.
  • L’aventure autour du smart working et des télécentres, aux côtés du Cluster Green & Connected Cities, d’IT 77 et d’un nouvel écosystème, avec la Caisse des Dépôts et des partenaires comme Regus, Orange et Nexity. Merci à la ville d’Amsterdam et aux experts locaux d’avoir partagé leurs expériences, et tout particulièrement à Ger Baron et aux pionniers néerlandais de Spaces. Vous avez été près de 150 personnes à nous accompagner en visite d’études en 2012.
  • Le lancement d’une action de formation Cisco Networking Academy avec le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais et l’Afpa. Former les ressources aux numériques, offrir une vraie chance d’emploi et faciliter le développement des entreprises régionales est un beau projet. L’Afpa a relevé le challenge et se déclare prête à développer des démarches similaires sur d’autres régions.
  • De nombreux évènements et groupes de traval où j’ai eu plaisir à découvrir les problématiques des territoires et la richesse de l’écosystème qui se met en place. Idate Digiworld Summit, Territoires Durables d’Acteurs Publics, Les Interconnectés, le groupe de Réflexions Grand Paris, Nice Innovative City Convention
  • Le lancement par Cisco de « l’Internet of Everything », qui démontre que l’internet n’est pas seulement une ressource technique mais bien une vague de fond qui transforme nos modes de vie.
  • La proposition de Smart Solutions par Cisco, comme Remote Expert for Government Services.

L’année 2013 s’annonce passionnante !

  • Fleur Pellerin annonçait à Lille récemment sa volonté de voir se dessiner prochainement deux ou 3 Smart Villes Françaises qui deviendraient ainsi des démonstrateurs français à taille réelle.
  • L’ampleur de la vague smart cities se renforce, comme le démontrent les études de plus en plus nombreuses sur le sujet, les groupes de travail organisés par de nombreuses instances, la communication des acteurs industriels…
  • Le déploiement de télécentres professionnels va voir le jour dans nos régions et à travers le Grand Paris.
  • De vraies expérimentations débutent, dépassant la validation des possibles technologiques pour replacer l’expérience citoyenne au cœur de la démarche.
  • Les acteurs se structurent, définissant les modalités ou les normes d’interopérabilité nécessaires à la pérennité des investissements dans des périodes contraintes. Soulignons à ce titre les excellents travaux de coordination menés par la CCI de Nice sur le sujet des réseaux d’énergie.
  • Les débats attendus sur l’exposition aux ondes et la définition des modalités de déploiement du très haut débit vont rythmer une partie de 2013

La France, 1 000 fromages et 3 capitales européennes

Notre beau pays compte aussi cette année 3 capitales européennes:

Les spots éclairent nos villes ! Espérons qu’ils fonctionneront à la pleine puissance de leds optimisés par energywise.

Espérons surtout que nous saurons tirer parti de cette position pour démontrer que la culture est à présent souvent numérique, dans sa forme comme dans ses moyens d’accès (la diffusion d’opéra en temps réel dans les salles de cinéma est une vraie innovation !). De même  saura-t-on démontrer que l’écologie moderne gagnerait à s’appuyer sur ces technologies de l’information (plus économes en énergie…)  pour faire tourner notre planète sur de nouveaux modèles visant au mieux-vivre et à la limitation des spasmes quotidiens de la ville engorgée.

2013 vers une smart-city orientée citoyen et usages

L’internet des objets fait sa mutation vers « l’Internet of Everything », comme l’évoque Marie Hattar sur ce post. Les objets communicants fleurissent partout, du compteur smartgrid à la fourchette connectée… Il ne s’agit pas de gadgétiser nos vies : derrière le geek se cachent aussi de véritables chantiers sur la santé alimentaire (fourchette connectée), la vigilance énergétique jusqu’à la qualité du service de maintien à domicile…

L’impact de l’Internet of Everything va changer le regard sur nos vies. Avec lui, nous pourrons préférer le mieux vivre ou le mieux vieillir, à leurs visions technocratiques de maintien-à-domicile ou d’hospitalisation-à-domicile !

Faisons le vœu qu’en 2013, la smart city dépasse le prisme unique de l’efficacité pour donner un nouveau sens à la qualité de vie ressentie par le citoyen (et non prévue pour le citoyen) !

Bonne année et merci !

Cela fait 7 mois que ce blog est lancé.

Je voulais profiter de ce début d’année pour vous remercier de votre fidélité sur ce blog. Egalement vous dire tout le plaisir ressenti lorsque je découvre au cours d’une rencontre un lecteur assidu !
J’ai eu plaisir à partager ici avec vous diverses rencontres ou initiatives entrevues sur ce domaine passionnant de la ville en re-construction numérique.

Nous continuerons avec votre aide à témoigner des réalisations qui se mettent en place pour faire de la France un Smart Pays.

Je vous souhaite une très belle smart année 2013 !

Connaissez-vous… Jean-Michel Billaut de Villiers-le-Mahieu (78) et Amsterdam ?

Jean-Michel Billaut
(source : e-billautshow)

Jean-Michel me pardonnera de plagier son apostrophe préférée : « Connaissez-vous… »

Sur son blog très productif, ce chantre de l’économie numérique interpelle les décideurs politiques sur les enjeux du développement des start-ups et du numérique.

Son rêve, ou plutôt son ambition pour la France, est qu’elle se réveille en comprenant que chaque jour, des entreprises innovantes aux quatre coins du pays imaginent les business models et proposent de nouveaux services 2.0 qui changeront la relation du citoyen avec les services publics, les modes de consommation… et ainsi créeront de nouveaux axes de prospérité pour le pays.

Jean-Michel met en lumière (et en vidéo) le concept de nombreuses start-ups françaises engagées sur des domaines d’applications très variés, du green-it aux nouveaux réseaux sociaux en passant par l’offre de soins.
La vidéo est à la fois un support moderne et attractif pour ses interviews, c’est aussi une solution efficace pour rencontrer et filmer les créateurs numériques, en dépit des contraintes de déplacement.

Et oui, pour Jean-Michel, le 2.0 n’est pas une révision marketing de produits, c’est bien une invitation à la transformation en profondeur de l’économie du pays et des services à la population.

Le développement généralisé du très haut débit en France est pour lui une condition essentielle de la réussite de ces nouveaux acteurs… et du pays dans son ensemble.

Alors que les « autoroutes de l’information » semblent une notion du siècle dernier, le très haut débit est loin d’irriguer la France. Pourra-ton faire l’économie de ces réseaux très haut débit sans contraindre le développement des entreprises numériques innovantes et des services cloud qu’elles pourraient proposer sur l’ensemble du territoire ? Sans le très haut débit, les flux montants restent une contrainte qui laisse l’utilisateur distant aphone lorsqu’il souhaiterait envoyer ses videos vers le cloud, rentrer en réunion de visioconférence immersive, utiliser son environnement bureautique virtualisé…

Jean-Michel milite pour l’économie numérique et l’opportunité qu’elle représente pour le redressement productif de la France… qui passera  assurément par la production de services numériques !

Il s’intéresse fortement également à ce qui se passe ailleurs. Nous avons eu le plaisir de découvrir avec lui quelques expériences d’Amsterdam, présentées sur le e-billautshow. Venez découvrir son compte-rendu de cette visite au pays où les urbanistes eux-mêmes sont convaincus de la nécessité du très haut débit !

Pour en savoir plus :

Compte rendu de visite à Amsterdam
Blog e-billautshow

01 Business et Technologies sur les villes intelligentes

Couverture du magazine
01Business & Technologies N°2133 en date du 7 juin 2012

Bel article cette semaine dans 01 Business & Technologies  (N°2133 en date du 7 juin 2012) intitulé « Les villes intelligentes s’assemblent brique par brique ».

L’article présente quelques projets réalisés dans le domaine des smarts cities : le système de prévention des risques mis en oeuvre à Rio de Janeiro, le déploiement de la ville nouvelle de Songdo (auquel Cisco participe), la stratégie d’innovation de la ville d’Amsterdam, le projet IssyGrid… ou encore le pôle multimodal de Nice Cote d’Azur.

« Selon le Cabinet ABI Research, 8,1 milliards de dollars ont été dépensés en 2010 pour la création de technologies dédiées aux villes intelligentes. Ce chiffre passera à 39,5 milliards de dollars en 2016. » (extrait de l’article d »Eddye Dibar).

Article à dévorer sans modération !

Smart Verbatim de Printemps

«Nous avons besoin de grandes métropoles européennes. Et là encore, il faudra franchir un pas décisif. Il faudra doter ces grandes agglomérations, celles qui pèseront à l’échelle de l’Europe et du monde, d’un statut métropolitain simple et attractif, adapté à chacune des agglomérations, leur permettant d’atteindre en termes de compétences, de ressources, de moyens, le niveau requis à l’échelle de l’Europe.»
de François Hollande, alors candidat à la Présidence de la République Française, lors d’un meeting à Dijon le 3 mars 2012.

«La ville connectée n’est pas la cible, c’est le minimum pour pouvoir produire les services efficacement. »
de Wim Elfrink, Cisco Vice-Président, à l’occasion de New Cities Convention, 14 mai 2012.

« Le business évite le risque et la politique évite les coûts : ce n’est pas une très bonne base de partenariat au départ »
Anil Menon, Directeur Cisco en charge de Smart & Connected Communities , à l’occasion de New Cities Convention, 14 mai 2012, évoquant les freins à  la constitution de nouveaux modèles de gouvernance Public/Privé.

« Un Smart Work Center tout seul n’est pas un smart work center;  c’est quasiment un espace de travail sans intelligence. »
de Bas Boorsma, Directeur Cisco Innovation Urbaine,  à propos de la nécessité pour les télécentres de travailler en réseau, lors de la visite d’une délégation des CCI Alsacienne le 18 avril 2012.

« Les Télécentres constituent l’un des rares projets qui nous sont proposés qui ne crée pas de compétition entre les territoires mais qui, au contraire, permet aux initiatives communales de se renforcer par la collaboration en réseau. »
de Gérard Eude, Vice-Président en charge du Dévéleoppement Economique au Conseil Général de Seine-et-Marne et Président de IT77 (Initiatives Télécentres 77), lors du lancement de l’association IT77 pour fédérer les initiatives de Télécentres en Seine-et-Marne.

Amsterdam Carte Prospective 2012-2016
(Source : Service de Programmation Climat et Energie, Métropole d’Amsterdam)

« Tous les 10 ans, nous réalisons une carte de vision stratégique du développement d’Amsterdam à laquelle les habitants sont associés. Amsterdam est comme une main avec des doigts. Le vert entre les doigts représente les espaces naturels auprès desquels figurent nos projet en matière de développement durable et d’énergie (éolien, quartier à énergie neutre). »
de Stef Le Fevre, Urban Planer dans le département de Stratégie Climat & Energie de la communauté urbaine d’Amsterdam, à l’occasion d’un exposé sur le développement territorial, le 23 mai 2012.

Premières rencontres des territoires durables

Territoires durables
source : Acteurs Publics / Territoires Durables

Les premières rencontres des territoires durables, organisées par Acteurs Publics, ont été accueillies dans les locaux du Conseil Economique, Social et Environnemental à Paris, les 20 et 21 mars.

Ces rencontres ont permis de faire le point sur des thématiques variées, du réchauffement climatique aux solutions proposant une alternative aux déplacements pendualaires.

Vous pourrez retrouver l’ensemble du programme et rejouer les vidéos sur le site d’Acteurs Publics.

Merci aux organisateurs pour leur invitation à participer à l’atelier« Tiers Lieux et déplacements » !

Territoires durables : Atelier "Tiers Lieux et Déplacements"
Source : Acteurs Publics / Territoires Durables