Les Villes Intelligentes selon le Commissariat Général au Développement Durable

N°143 de Point de Vue
« Ville Numérique »
Publié par le CGDD

Le Commissariat Général au Développement Durable a publié en septembre un « Point sur les villes intelligentes ».

Le numéro 143 de cette lettre permet à Anne Charreyron-Perchet de rappeler quelques tendances traditionnelles des smart cities :

  • Optimisation des ressources
  • Meilleure gouvernance et pilotage des opérations de la ville.
  • Approche systémique et décloisonnée
  • Services basés sur l’opendata, pour la gouvernance comme pour le service rendu au citoyen.

Le rapport présente aussi la ville intelligente comme un terrain de jeux où des acteurs, actuels et/ou nouveaux, s’organisent autour d’alliances contribuant ainsi à l’émergence de nouveaux  business models.

Dans cette évolution, la ville 2.0 doit veiller à demeurer désirable, pour tous ses utilisateurs.

Néanmoins, le point de vue reste partiel et ne gratte que superficiellement le potentiel du numérique pour une ville en transformation; Les TIC semblent contingentées dans un rôle de vecteur d’efficacité et d’automatisation des fonctions traditionnelles de la ville.

Les TIC peuvent apporter bien davantage à la ville intelligente !
Le numérique révèle des capacités de transformation pour la ville… et pour la ville et son territoire.

Le numérique invite à penser des schémas alternatifs et à concevoir des réponses possiblement plus transformationnelles.
Les exemples sont nombreux où les différentes approches d’efficacité et de transformation sont considérées simultanément, permettant de conjuguer économique,  social et environnemental !
Ainsi les TIC permettent de repenser la relation entre les coeurs d’entreprises et les espaces d’habitation. La ville intelligente peut contribuer à effacer de manière choisie certains déplacements et à créer  de nouveaux liens sociaux, en local comme à distance. Les nouvelles manières de travailler sont une des dynamiques qui contribueront à résorber durablement la congestion urbaine, en parallèle d’un pilotage efficace de la circulation et d’une information voyageur contextualisée.

Peut-être une prochaine édition de Point de Vue élargira l’angle d’approche pour passer d’un concept de « Villes Intelligentes », entendues comme des ensembles finis, à la dynamique de transformation d’un « Territoire véritablement Connecté, Durable et Social » ?

Pour plus d’information :

Télécharger le Point de Vue « Villes Intelligentes »
Fiche de présentation de Anne Charreyron-Perchet sur le site Innovative City Convention

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :